AG 2020 : CR SENIORS FILLES et BONUS EN CHANSON

En cette reprise de septembre 2019, nous avions convenu avec les filles que ce serait notre dernière saison tous ensemble.
Après de très nombreuses années au club, depuis les plus jeunes catégories pour la plupart (plus de 20 ans pour Sara, Claire et Aurélie), nous étions motivés pour finir en beauté.
Au niveau effectif, seule Marine Teisserenc nous quittait, tandis que nous accueillons 2 nouvelles joueuses mutées sur Bisca, Mégane Moreira (Dax) et Chloé Mercadier (Mont-de-Marsan) ainsi que 3 jeunes M17:  Carla Presti faisant la saison entière, Emilija Piezaite et Marion Berche sont venues renforcer l’effectif quand nous étions trop justes.

Que dire de cette saison… Elle s’est terminée sur un goût d’inachevé, un goût amer en pleine réussite collective.

Les premiers matchs sont déjà importants dans la course aux play-offs.
Face aux 2 autres équipes landaises, nous l’emportons à domicile 3/1 contre Mont-de-Marsan et 3/2 contre Adour Volley (entente Saint Sever et Grenade).

A l’issue de ces 2 matchs, nous allons enchaîner sur 5 déplacements (3 de la phase aller et 2 de la phase retour), ce block s’annonce donc crucial.
Malheureusement pour les matchs 3 et 4, l’équipe est amputée de plusieurs titulaires.
Match 3, en déplacement chez le leader, Le Haillan, l’équipe prend une fessée 3/0. Dur apprentissage pour nos 3 jeunes et Anaïs.

Pour le 4ème match nous nous rendons en terre basque à Anglet. Ce jour-là, les 8 filles présentes ont peu de repères collectifs et face à la lanterne rouge, nous sommes menés 2 sets à 0 et aux dire des angloys, elles se dirigent vers un succès facile. C’est lors de ce match que les filles font preuve pour une première fois de la saison de beaucoup de caractère. S’appuyant sur leurs forces : réception, défense, elles renversent le match pour l’emporter 3/2. Mégane se souviendra de ses débuts sous ses nouvelles couleurs où Annick a fait un festival offensif.

Match 5 aux JSA de Bordeaux. Après un démarrage raté, les 7 filles l’emportent 3/1.

Le bilan de la phase aller est positif 4 victoires / 1 défaite qui nous place 2ème.

Pour le 1er match retour (match 6), l’absence de notre passeuse Sara, nous fait énormément défaut et le groupe réalise un non-match, défaite cinglante mais logique 3/0 à Mont-de-Marsan.
Le déplacement à Saint Sever (match 7) s’annonce donc crucial avant de recevoir le leader. Le retour d’Audrey, premier match pour elle après sa saison d’aviron (4ème de France en duo) puis après s’être remise d’une blessure. Elle nous fait du bien et l’équipe mène rapidement 2 sets à 0. Mais, il est toujours difficile de jouer là-bas et Adour revient à 2 sets partout. Ce match commencé à 21h, nous amène au bout de la nuit. La jeune Marion ne tremble pas au service du tie-break et sa copine Carla conclue le match. Les démons de minuit sont de sortie….
Le match 8 à domicile est un match de gala face au HAILLAN invaincu et qui n’a laissé aucun set en route. L’école de formation du Haillan porte ses fruits avec un collectif jeune, bien huilé et taillé pour aller loin en Coupe de France.
Les Biscarrossaises se sont préparées durant 2 semaines pour ce match qui leur tient à cœur. Je retrouve chez certaines la détermination qu’elles avaient il y a quelques années en jouant en Nationale 3 ou en Pré Nationale. Des anciennes comme Clémence Brazeilles et Marine Teisserenc viennent faire les partenaires d’entraînement.
Les filles sortent un grand match et ne laissent rien au Haillan à l’image des anciennes Sara, Aurélie et Sylvie. C’est une véritable « Décalecatan, Décalecatan, Ohé, Ohé » dixit Franky.
Pour les 2 derniers matchs (9 et 10), les filles montrent leur supériorité collective. Virginie et Chloé en imposent au centre face à Anglet tandis qu’Océane s’envole aux ailes face aux JSA de Bordeaux sans se douter ce jour-là qu’elle les rejoindrait à la fin de la saison.
2 victoires 3 sets à 0 pour finir cette phase à la 2ème place, direction play-off, « l’équipe s’appelle BO VOLLEY ».
Avec seulement 1 entraînement par semaine et 1 match, les filles réalisent leur meilleure saison depuis 3 ans que nous évoluons à ce niveau. Une belle alchimie s’est créée entre anciennes, jeunes et nouvelles.
Tout le monde s’est mis au diapason des anciennes dans l’envie, la combativité et la détermination.

Contrairement aux autres années, Sara ne part pas en vacances et sera là pour l’ensemble des matchs. Nous décidons de jouer le coup à fond.
Dans ce système de play-off, nous partons 3ème avec des points de retard sur les leaders Bruges et Le Haillan.
Le niveau de jeu est relevé et les filles vont répondre présentes.

Dès le match 1 à Mérignac, les filles sortent un grand match. L’intensité est grande, les équipes se rendent coup pour coup et nous l’emportons 15/13 au tie-break.

Pour le match 2, nous recevons en match avancé Saint Médard en Jalles qui nous avait étrillés la saison dernière à domicile. Il était dit que cela ne renouvellerait pas. Dans un match plus serré que le score l’indique, nouvelle victoire pour le BO 3/0.
Nous continuons notre remontée avant d’aller affronter le leader Bruges, invaincu avec seulement 2 sets perdus. Le compte-rendu de ce match intitulé « La casa de papel à Bruges » résume tout le suspense et la stratégie de ce match. Comme pour les derniers matchs, et comme tout un symbole, c’est la jeune Carla qui conclut le match 15/13 après avoir été mené 11/08.
Cette saison restera dans les têtes de tout le groupe : joueuses, entraîneur, partenaires d’entraînement et nombreux supporters.

Un grand merci aux filles pour leur confiance tout au long de ses années. De grandes saisons, riches d’émotions et de souvenirs où les filles ont souvent donné le meilleur d’elles-mêmes :

En 2012-2013, les filles arrachaient leur maintien en Pré Nationale au terme d’un match de barrage face à Périgueux et l’équipe départementale finissait tant bien que mal la saison en effectif.
L’année suivante, une grande décision est prise. Suite au départ des jeunes pour leurs études, des arrêts, le club décide de ne pas réengager d’équipe en 2014-15 tout en maintenant des entraînements afin de reconstruire un groupe.

De 2014-15 à 2015-16, le groupe joue en départementale Gironde, s’amuse et gagne tous ses matchs. A la fin de la saison 2016, l’équipe décide d’accepter la montée pour regoûter aux joutes régionales.
Au cours des saisons 2016-17 et 2018-19, nous nous qualifions pour les play-offs et finissons 5ème les 2 années.
Cette année 2019-2020, le championnat s’arrête alors que nous sommes passés 2ème (classées 3ème officiellement).

L’équipe gagne donc sa montée en Pré Nationale.
Mais au vu du futur effectif, départ de Carla Presti pour Mérignac afin de continuer sa progression, Océane Jennet à Bordeaux pour ses études, les arrêts des anciennes car physiquement le volley est traumatisant, le club décide de refuser la montée.
C’est la fin d’un cycle, d’une équipe.

L’avenir féminin du club appartient maintenant aux nouvelles générations à venir.

Cette année, certains comptes-rendus étaient écrits en chanson donc cadeau bonus …

“Une belle équipe” Coach Nico, Big Team

C’est une belle saison, c’est une belle histoire
C’est celle de l’équipe séniors filles d’aujourd’hui
Elles jouaient leur dernière saison là-bas dans les gymnases
Elles jouaient les samedis, les samedis
Elles se déplaçaient en minibus
Sur l’autoroute des victoires
C’était leur dernière saison
Elles avaient dans leurs mains
La clé des victoires
Alors elles n’ont jamais lâché

Elles ont joué de belles parties
Ne baissant jamais les bras
S’encouragent à chaque instant
Elles ont écrit leur vie de volleyeuses
Elles étaient les séniors filles du BO Volley

Elles s’étaient retrouvées au sein de club
Sur l’autoroute des victoires
C’était leur dernière saison
Elles avaient dans leurs mains
La clé des victoires
Alors elles ont gagné (11 victoires pour 2 défaites)

C’est une belle saison, c’est une belle histoire
C’est celle de l’équipe séniors filles d’aujourd’hui
Il coachait ses derniers matchs
Elles jouaient aussi le dimanche
Elles se sont quittées un jour de Covid
Sur l’autoroute des victoires
C’est déjà fini par malchance
Elles partirent chacune sur leur chemin
Saluèrent leur parcours en buvant un dernier verre

Il rentra chez lui, très fier de ses filles
L’équipe s’est arrêtée sur cette saison pas finie
C’était une belle saison, c’était une belle histoire
Celle des séniors filles du BO Volley

Nico

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.