Jan 13 2020

Du grand volley…

… et du grand n’importe quoi (diront certains…).

Ce samedi soir, BO2 recevait Mayotte (classé deuxième du championnat la saison dernière) en deuxième partie de soirée; C’est toujours un plaisir de jouer contre Mayotte qui nous met une pâtée ou nous offre un match disputé. Pour l’édition 2020, le match offert aux spectateurs de Meyrie, repus de galette des rois, débute encore en fanfare. L’équipe locale part en tête et laisse les ultra-marins sur le banc avec un 25-15. Le deuxième set est tout aussi éclatant pour les côtiers: supérieurs au bloc, à l’attaque, au service, en réception, en relance, en libéro, aucun segment de jeu ne leur échappe. Boîte sur boîte au contre, nos postes 4 qui transpercent le bloc mahorais. que dire de plus… ?
Puis le troisième set arrive, il est plus mitigé, le fond de jeu se détend pour Biscarrosse, moins précis, moins attentifs, moins réactifs, bien que physiquement pas entamés. Mayotte ne relève pas son jeu mais ce sont bien les Biscarrossais qui pêchent : un peu de services dans le filet, quelques attaques en 4 dans le filet au moment le plus inopportun, … Biscarrosse concède le set. Les spectateurs comme l’équipe pensent que ce n’est que passager. Mais cela se confirme au quatrième set. Des fautes, par-ci, par-là, qui font crier coach JP… On voit même des balles qui pleuvent par terre comme des feuilles d’automne que personne ne ramasse… Le set est logiquement concédé à Mayotte qui se frotte les mains d’arriver au cinquième set inespéré.
Ce cinquième set ne sera pas meilleur pour nous. 15-8 pour Mayotte malgré l’envie côté Biscarrosse.

Seul point positif malgré l’amertume de la défaite, jamais l’équipe de Mayotte, contrainte par le collectif landais n’a pu réellement exprimer son jeu rapide à laquelle elle nous a habitués.

On fera mieux la prochaine fois à n’en pas douter.